L'audit stratégique et le benchmark concurrentiel

La finalité d'un plan marketing et digital est de gagner en visibilié, d'attirer des prospects et de fidéliser ses clients en communiquant sur son activité et sur ses offres. Les phases de diagnostiques (audit stragéiques et benchmark concurrentiel) sont les premières étapes de la conception d'une stratégie marketing digitale. Elles permettent d'analyser son entreprise et activité, de comprendre son marché et concurrent pour se fixer des objectifs de développement et bâtir des propositions de valeurs en réponse aux besoins clients.

L'audit stratégique et le benchmark concurrentiel, SAAD Rachid

L'audit stratégique digital

Analyser son activité et suivre les évolutions de son marché sont les premières étapes de conception d'une stratgie marketing digitale. Cette première étape permet d'avoir une vue d'ensemble de l'avancée de la transformation numérique de son entreprise par rapport à la concurrence et aux attentes de ses clients.

L'audit stratégique et le benchmark concurrentiel sont des outils de diagnostiques qui permettent d'analyser son activité et de comprendre son environnement marché.

La définition d'une stratégie marketing digitale se compose de plusieurs étapes. Tous d'abord une phase de diagnostique qui repose sur l'audit de son activité. la compréhension de son environnement marché et le suivi de la concurrence, la définition des cibles et des personas. Cette analyse permet ensuite de renseigner une matrice SWOT, de dégager des enjeux et définir des objectifs SMART. Pour enfin construire un plan marketing opérationnel en vue de communiquer efficacement.

Méthodologie d'un audit efficace

Pour établir un diagnostic interne de sa digitalisation, il est nécessaire de récupérer plusieurs informations auprés des équipes commerciales, financière, services client et marketing : chiffres d'affaires généré par les outils digitaux (site web, application mobile ...) et ventilation par e-produits et/ou e-services; volume de clients et sa segmentation pour en définir les personas; communication on-line, e-reputation, nombre de followers sur les réseaux sociaux, nombre de visites sur son site web ... Ces informations sont à temporaliser sur une période pour évaluer les progrés et marges d'optimisation.

Pour analyser la digitalisation de son marché, il faut également étudier : les nouvelles réglementations et usages du web (algorithmes de Google, comportements des internautes...); les plateformes et réseaux sociaux où se trouvent les communautés que l'on souhaite adresser; les concurrents, leurs e-produits et e-services pour se positionner face à eux en termes de taux de pénétration, d'innovation, de notoriété et d'e-réputation...

Identifier un ambassadeur interne : véritbale lien entre les différents services, ce collaborateur saura remonter toutes les informations nécessaires pour réaliser un diagnostic interne et féderer les équipes autour de ce projet d'analyse.

Organiser sa veille concurrence marché : de nombreux outils de curation de contenus existent pour surveiller ses concurrents, comprendre les évolutions de ses clients.

Partager

Laissez un comentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqués par * sont obligatoires.